Accueil
Actualités du Musée des Arts Forains
img
img
img

Jean-Paul Favand
(Translation coming soon)

Jean-Paul Favand

Jeune homme, il est passionné par le jeu, celui du comédien comme celui de l'antiquaire.
Tout en faisant partie d'une troupe de théâtre, il se livre à une chasse au trésor à la recherche d'objets d'arts.

L'antiquaire de curiosités
Dans les années 70, il monte dans son magasin d'antiquités au cœur des Halles , le « Tribulum » , une collection de "d'objets de curiosités" avec notamment des objets du spectacle et de la fête (théâtre, cinéma et fête foraine). A l'époque, ces objets forts n'avaient pas encore acquis leurs lettres de noblesse. Il devine rapidement l'impact que peuvent avoir des objets différents savamment mis en scène.

L'Exposition Spectacle
Au début des années 80, il sera à l'origine du Louvre des Antiquaires. Il y organise les dix premières expositions spectacles, sur des thèmes aussi variés que ceux du jouet « Au début. le jouet », les « Trésors Perdus » où un cobra vivant garde une couronne royale, ou encore de la sorcellerie ou de l'art forain. Il réalise parallèlement de nombreuses expositions au Proche Orient, au Japon et en Europe, pour des événements d'envergure, telle que la scénarisation du Centre Magrabhi à Djeddah en Arabie Saoudite ou le lancement du Forum des Halles à Paris.

Le Bistrot Galerie
Le « Tribulum Antiquités » devient un bistrot galerie. Il crée, à partir de ses collections, une nouvelle thématique tous les six mois et les animations artistiques y sont permanentes. Ainsi, il est l'un des précurseurs dans le domaine des bistros à thèmes, des musiques du monde et de la mise en valeur des arts de la rue.

Le Musée Spectacle
De son atelier parisien, il déménage dans une friche industrielle à Gentilly (1988 -1993) qui voit la naissance du Musée des Arts Forains. Puis il poursuit son périple rue de l'Eglise à Paris 15e (1993 -1996), pour s'installer dans les Chais Lheureux à Bercy. La Collection Favand y couvre l'histoire du spectacle et de la fête foraine de 1850 à nos jours à travers quatre espaces muséographiques dédiés à l'organisation de soirées-spectacles ou à des visites théâtralisées.

Une démarche originale
Le point commun de ces 30 années d'expériences c'est le rapport à l'objet. Ces objets qu'il a appris à sélectionner pour leurs pouvoirs évocateurs, leur force, leur puissance de parole..

Il a aussi appris à les mettre en scène. Afin de rendre leur propos accessible et de provoquer un dialogue avec le public, il travaille sur leur positionnement et leur éclairage où son expérience du vidéo art lui permet de jouer avec le réel et le virtuel Ce musée fonctionne comme une salle de spectacles où se produisent des artistes de rues, des trapézistes, funambules, jongleurs et où les objets sont acteurs et le public aussi.
A la différence de la majorité des musées, ici il n'y a ni vitrines, ni légendes qui intellectualisent le propos. Ici, on a la possibilité de toucher les objets, de les vivre afin d'être dans l'instant, d'oublier le quotidien et de rêver.

Jean Paul Favand a créé à Bercy une gigantesque scène de 5.000 m² où l'on peut déambuler dans son Univers.



Gie

Les Pavillons de Bercy are members and fondators of the Economic Interest group Destination Paris Bercy

Entreprise du Patrimoine vivant

Les Pavillons de Bercy have received the Label "Entreprise du Patrimoine Vivant" (Living Heritage Companies)
for their commitment in preserving and displaying fairground and entertainment heritage